4.5/5
677 avis

Communiqué de presse par Edissio

Selon une récente étude menée par Tecmark, agence anglaise de marketing
numérique, la place des Smartphones et mobiles dans nos vies ne cesse
de grandir. A la maison, au travail, en marchant, en faisant les courses, les
smartphones sont presque devenus des secondes mains... Sauf qu’une main,
on ne peut pas la faire tomber ou l’égarer... !

L’étude qui porte sur plus 2000 utilisateurs de smartphones a montré que
la moyenne d’utilisation de ces petits appareils, par personne et par jour,
est de 221 fois. Contre seulement 140 pour un ordinateur de bureau ou un
ordinateur portable.

Mails pro ou perso, météo, recherche d’information, réseaux sociaux, jeux...
Dès le lever, et jusqu’au moment où il éteint la lumière, un Français regarde
son téléphone plus de 200 fois, le sortant chaque fois de sa poche ou de
son étui.

EN QUELQUES MOTS, NOUS PASSONS NOS

JOURNÉES À MANIPULER NOS APPAREILS !



Pourtant, alors qu’ils contiennent toute la vie de leurs propriétaires - contacts,
photos, coordonnées bancaires, réseaux sociaux, agenda, mails ...- bien
peu de téléphones portables sont assurés. Les utilisateurs se retrouvent donc
démunis en cas de perte, de casse ou de vol de leur appareil. Des dommages
qui peuvent vite arriver au vue de l’hyper-utilisation que l’on en fait.

UN PORTABLE ASSURÉ « TOUS RISQUES », ET POUR DE VRAI !


Quand Assurance-Téléphone-Mobile parle d’assurance « tous risques », elle
annonce bel et bien une garantie pour les accidents ou dommages que
l’utilisateur produirait lui-même sur son mobile.

Contrairement à la plupart des offres du marché, Assurance-Téléphone-
Mobile propose des garanties vol, casse et oxydation toutes causes donc tous
risques. La souscription à l’assurance est possible, 24 mois pour les formules
individuelles et même 36 mois pour la formule Family, après la date d’achat
ou de location du téléphone.

Cela signifi e qu’une assurance peut-être souscrite même plusieurs mois
après l’achat du mobile en question, condition réduite à 30 jours pour les
assurances standards.




Voir le communiqué