4.5/5
464 avis

Les accidents liées à l'usage des smartphones pendant la conduite

Téléphoner au volant

Selon les chiffres émis par la Sécurité Routière, l'utilisation du téléphone portable au volant est à l'origine de près d'un accident de la route sur 10. Passer un appel en conduisant multiplie le risque d'accident par 3 et lire et écrire un SMS requière au moins 5 secondes d'attention, qui représente un parcours de 70 m, pendant un trajet en ville.


Les risques liés à l'utilisation du téléphone au volant


Conduire un véhicule à 2, 3 et 4 roues, requière le maximum d'attention. Garant de sa sécurité, de celle des occupants de la voiture qu'il conduit et de celle des autres usagers de la route, le conducteur doit garder les yeux rivés sur le chemin et rester l'affut de tout ce qui se passe autour de lui. Le moindre manque de concentration accroit le risque d'accident. Le téléphone représente une distraction importante. Passer un appel met considérablement à contribution l'ouïe et exige une concentration particulière pour pouvoir entamer et poursuivre une discussion réfléchie. Lire et écrire un message et se servir d'une application nécessite de se saisir de l'appareil et de tenir donc le volant d'une seule main puis de quitter la route des yeux. Aussi, l'utilisation du téléphone au volant entraine une réduction significative de l'attention et de la concentration du conducteur. Ce qui multiplie énormément les risques d'accident.


La distraction au volant


Comment éviter les accidents liés à l'utilisation du téléphone pendant la conduite ?


La sécurité routière ne cesse de multiplier les campagnes de sensibilisation pour lutter contre les accidents de la route causés par l'utilisation du téléphone au volant, en rappelant ces quelques précautions élémentaires :


 

Les réglementations en vigueur


Le Code de la route interdit formellement l'usage du téléphone en pleine conduite. Cette réglementation est entrée en vigueur en 2003, suite à la constatation de l'augmentation des nombres d'accidents causés par ce facteur, sur les routes européennes.


Une nouvelle législation, appliquée en 2015, interdit aussi l'utilisation du kit main libre, des oreillettes, d'un casque et de tout type de dispositif émettant des signaux sonores, à intégrer directement au niveau de l'oreille du conducteur. Cette mesure a été mise en place suite à des études qui ont démontré que les alertes sonores altèrent également la concentration du conducteur.


Ces réglementations concernent tous les conducteurs de véhicules de toutes sortes : 2 roues, 3 roues, 4 roues et de tous les types de voitures : légères, poids lourds,… .


Les sanctions prévues


Le non-respect des réglementations concernant l'usage du téléphone au volant, à savoir : l'utilisation du téléphone portable et de dispositifs audio spécifiques permettant de passer des appels pendant la conduite, est passible des sanctions suivantes :



Les dispositifs autorisés


Même s'ils ne sont pas conseillés, les dispositifs main libre intégrés dans les véhicules sont autorisés. De même que les systèmes intégrés dans les casques pour les 2 roues : vélo, scooter, moto, … et les 3 roues.